Guide pratique à destination des entrepreneurs de génie civil pour faciliter l'installation de la fibre optique en domaine privé

1 documentPublié le

Guide pratique à destination des entrepreneurs de génie civil pour l'installation d'infrastructures d'accueil souterraines du réseau en fibre optique sur les voies privées et pour le pré-raccordement

Pourquoi ce guide ?

Dans le cadre de la construction d’un réseau en fibre optique couvrant l’île de Saint-Barthélemy, les propriétaires des immeubles et parcelles privées devront entreprendre des travaux d’installation ou de réparation des infrastructures d’accueil pour accueillir les câbles.
Ces travaux concernent les colonnes montantes dans les immeubles et bâtiments, les lotissements, les parcelles individuelles privées mais également les voies privées, qui sont particulièrement nombreuses à Saint-Barthélemy. Les propriétaires pourront choisir entre un raccordement dans le cadre d’un abonnement auprès d’un fournisseur d’accès à internet et un pré-raccordement dans le cadre de la campagne lancée par la Collectivité de Saint-Barthélemy.
C’est pourquoi la Collectivité met en place un guide à destination des propriétaires pour expliquer les implications de ces options, la nature de leurs engagements à souscrire et les infrastructures d’accueil à mettre à disposition de la Collectivité. Le présent guide à destination des entrepreneurs vise, de manière complémentaire, à encadrer les exigences techniques de la Collectivité en matière de travaux de pose et de réparation des infrastructures d’accueil souterraines, en vue du déploiement par la Collectivité du câble optique. Compte tenu de l’exposition de Saint-Barthélemy aux aléas météorologiques, les infrastructures d’accueil aériennes nouvelles sont à proscrire; seule l’utilisation des poteaux existants d’EDF est autorisée, si le gestionnaire n’a pas fixé de plan d’enfouissement au moment de leur mise à disposition.
Ce guide présente les grands principes devant guider l’installation, sans se vouloir exhaustif en termes
de préconisations techniques : d’autres documents comme ceux d’Objectif Fibre, de l’ARCEP ou des
industriels par exemple, doivent donc également être consulté par les entrepreneurs.