Contexte

Compte tenu de l’éloignement géographique et de l’insularité du territoire de Saint-Barthélemy, il apparait essentiel que les services publics, les professionnels et particuliers puissent bénéficier à terme de services de communications électroniques de qualité. Les infrastructures numériques très haut débit constituent à ce titre une opportunité pour réduire l’isolement de l’île et pour renforcer l’intégration régionale de Saint-Barthélemy.

Malgré sa petite taille, le marché local du haut débit est dynamique et la demande est importante. Eu égard au niveau de vie de la population et à son insularité, qui renforce l’appétit pour les services «  à distance  », certains clients finaux ont un consentement à payer même pour des tarifs élevés dans la mesure où la qualité de service est au rendez-vous.

Par ailleurs, le segment du tourisme de luxe est particulièrement développé à Saint-Barthélemy et la qualité des connexions constitue donc un enjeu fort pour conserver une clientèle exigeante et ultra connectée d’une part, et pour assurer le développement du tourisme d’affaires d’autre part.

La Collectivité de Saint-Barthélemy a ainsi approuvé en février 2014 son schéma directeur territorial d’aménagement numérique (SDTAN) qui positionne très clairement le très haut débit comme un enjeu de compétitivité pour l’île. L’ambition en termes de niveau de services sur le territoire de Saint-Barthélemy, à horizon 2020, consiste à apporter un débit minimal de 100 Mb/s à l’ensemble des habitants de l’île.